Les candidats libres éligibles au BTS MUC se divisent en deux catégories. De toute évidence, ceux qui ont déjà passé leur examen de BTS MUC et qui ont échoué, mais aussi ceux qui ont à leur actif au moins trois (03) années d’activité professionnelle dans un emploi qui fait partie des métiers correspondant aux BTS. Toute personne s’identifiant dans l’une ou dans l’autre situation peut s’inscrire en tant que candidat libre via Internet ou en se rendant sur place à l’établissement d’accueil. Les délais d’inscription sont fixés du début du mois d’octobre vers la fin du mois de novembre. Pour être dans les temps, vous devez préparer votre dossier prématurément, faire des recherches sur les BTS MUC et rédiger votre lettre de motivation. Si vous ratez l’occasion, vous devez attendre l’année suivante pour déposer votre candidature. En effet, passé ce délai, aucun dossier ne sera retenu, d’autant plus que les candidatures sont multiples et limitées. Quant aux candidats inscrits, ils recevront ultérieurement leur convocation qui leur indiquera très exactement la date, le lieu et les horaires d'examens.

L'objet du BTS MUC est de vous faire acquérir les connaissances qui vous permettront de gérer efficacement une unité commerciale et de développer ses activités. C'est une formation qui s’étale sur deux années d'études durant lesquelles des cours et des TD sont dispensés, puis un stage pratique d’une durée de 6 à 7 semaines vous sera proposé à la fin de chaque année. Au total, 12 à 14 semaines de mise en situation professionnelle en deux ans dont vous devez profiter pour développer vos compétences pratiques.

Vous pouvez également prétendre à une formation BTS MUC en alternance. En effet, si vous pensez pouvoir marier facilement le travail et les études au quotidien, c’est un choix stratégique qui s’offre à vous. Vous pourrez à la fois étudier, travailler et être rémunéré, et vous aurez acquis 2 ans d’expérience à la fin de votre cursus.

Pour valider votre BTS MUC, vous devez avoir une moyenne supérieure ou égale à 10/20 aux examens finaux. Il faut donc bien vous préparer aux épreuves, notamment écrites, surtout si vous faites partie de la deuxième condition d’éligibilité au BTS MUC et que vous n’avez jamais passé d’examen BTS MUC. Quant à ceux qui repassent leur BTS MUC, vous devez apprendre de vos lacunes du passé et ne pas faire preuve de laisser-aller. Gardez toujours en tête que vous aurez à fournir la même quantité de travail que lors de l’année de votre échec (à moins que vous n’ayez pas échoué à toutes les épreuves). Plus encore, vous devez reprendre vos notes et les remarques qui vous ont été faites par le jury pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir cette fois-ci.

;