Bien qu’un demandeur de stage ne possède encore aucune connaissance pratique, il y a quand-même en chaque candidat quelque chose, ne serait-ce qu’un petit détail qui fera de lui une recrue parfaite capable d’évoluer et d’apprendre les rouages de son métier en un temps record. Il ne faut donc pas prendre à la légère l’importance que donnent les recruteurs aux profils de candidature des stagiaires avant de les recruter.

C'est en cela que la lettre de motivation constitue un document essentiel dans lequel vous devez justement prouver votre efficacité à votre recruteur et l'inciter à vous donner une chance d’acquérir une première expérience professionnelle au sein de sa société.

Souvent, la lettre de motivation est accompagnée d’un CV qui relate votre parcours scolaire depuis l’obtention de votre BAC jusqu’au jour où vous êtes en quête d’un poste de stagiaire, tout en incluant d’éventuelles formations. Mais le CV ne fait que mentionner vos expériences passées de manière objective sans dire plus sur votre personne, sur ce qui vous a motivé ou ce que vous visez à long-terme, et c’est là qu’intervient votre lettre de motivation afin d’étaler toutes vos sources d’énergie et vos ambitions.

Ainsi, pour écrire une lettre de motivation, rien de plus facile. Il suffit simplement de respecter un certain nombre de consignes qui répondent aux normes de la forme et du contenu d’un tel document.

Concernant la forme, il faut savoir que certains recruteurs exigent plutôt une lettre manuscrite tandis que d'autres ne voient pas de différence avec une lettre tapuscrite.

Par ailleurs, la lettre doit se tenir sur une seule page maximum et se divise en 5 parties principales.

  1. La partie supérieure gauche est réservée pour les coordonnées de l’expéditeur : nom & prénom, adresse complète, N° de tél, e-mail ;

  2. Juste en bas et à droite cette fois-ci, c’est la partie réservée au nom de l’entreprise et au nom du responsable du recrutement ;

  3. Deux sauts de ligne en bas de la partie précédente, vous inscrivez la date du jour ;

  4. Centré au milieu de la page figure l’objet de votre lettre de motivation ;

  5. Enfin, deux sauts de ligne et vous commencez la rédaction du contenu proprement dit.

Pour le contenu, certains candidat ont l’habitude de paraphraser leur CV, ce qui est une erreur. En réalité, c’est surtout votre projet professionnel que vous devez mettre en surbrillance. Vos compétences ne serviront qu’à justifier sa réussite en montrant que vous possédez les connaissances nécessaires pour faire une bonne carrière dans votre domaine.

Les éléments que le recruteur ou le jury s’attend à trouver dans votre demande de stage sont les suivants :

  1. Une écriture brève et une langue soignée ;

  2. Un style administratif : utilisez surtout le participe présent ainsi que la première personne du singulier “je”.

  3. Votre projet professionnel au coeur de votre rédaction ;

  4. Comment votre stage au sein de cette société vous permet-il de concrétiser votre projet professionnel ;

  5. Un profil irréprochable pour la réalisation de votre projet et décisif tant sur le plan personnel (vos ambitions, vos motivations, votre sérieux, votre dynamisme...) que professionnel (vos compétences, vos expériences...).

;